RESPIREZ !

La respiration est un mouvement essentiel à la vie. Cet acte automatique, nous accompagne de la naissance à la mort. Témoin de ma vie, ma respiration peut souvent être contractée, en réaction au stress.

Et face au stress, une multitude d’hormones sont sécrétées, provoquant une accélération du rythme respiratoire et du rythme cardiaque, une contraction des muscles pour me préparer originalement « à me battre ou à m’enfuir ». Nos modes de vie nous amènent à vivre plusieurs stress et ceux-ci, répétés, finissent par devenir chroniques. Alors, la cage thoracique se contracte, le diaphragme, ce grand muscle de la respiration, se fige et la respiration devient superficielle.

Imaginez les poumons, organe vital, qui nourrit chacune de mes cellules en leur apportant de l’oxygène, leur source de vie, se mettre à être moins « performant ». Vous pouvez en déduire les conséquences…

Ces contractions s’installent de façon si discrète et à mon insu, que je n’ai pas conscience que ma respiration soudain n’est plus libre, naturelle. Mes cellules s’adaptent (malheureusement) à ces contractions respiratoires et me donnent peu de symptômes. Mais, après un moment, la respiration contractée provoque fatigue, douleur, et peut même faire naître des états anxieux et dépressifs.

Retrouvez la fluidité de votre respiration en respirant consciemment. Prenez le temps de vous arrêter, de prendre conscience que vous respirez. Sous la douche, au volant de votre voiture en attendant au feu rouge, en attente à la caisse d’un magasin, cela demande juste un moment de conscience. Et au moins une fois par jour, idéalement le matin au réveil, je vous suggère une respiration expansive en 5 temps :

  • Inspirez dans le bas de vos poumons en gonflant votre ventre
  • Inspirez une 2 ième fois dans le milieu de vos poumons
  • Inspirez une 3 ième fois dans le haut de vos poumons
  • Suspendez le souffle un instant
  • Expirez longuement

La respiration n’a pas besoin d’être saccadée ou arrêtée. Le souffle est continu, c’est mon attention qui le dirige dans chacune des parties du poumon. Vous constaterez que stressé, on a tendance à ne respirer que dans le haut du poumon.  C’est pourquoi cet exercice vous aidera progressivement à retrouver une respiration naturelle non contractée.

Ajoutons un aspect énergétique à cette respiration :

  • Lorsque vous gonflez votre ventre pour respirer dans le bas de vos poumons, portez votre attention au niveau du hara, votre 2 ième centre énergétique, siège de votre volonté, de votre force de vie.
  • Lorsque le souffle s’élève au centre des poumons, portez votre attention au centre énergétique du coeur, stimulant l’amour en vous.
  • Lorsque le souffle atteint le sommet de vos poumons, portez votre attention au centre énergétique du 3 ième oeil, siège de la conscience.
  • En suspendant le souffle, imaginez, ressentez le prâna, l’énergie dans l’air, circuler dans chacune de vos cellules. Elles en pétillent de joie.
  • Puis expirez lentement, longuement.

Cette respiration expansive peut être accompagnée de mouvements expansifs du corps :
Fléchissez les genoux en débutant l’inspiration; vos mains sont devant votre hara.
Et tout en respirant, vos mains ainsi que tout votre corps s’élèvent. Vos mains passent devant votre coeur, puis devant votre 3 ième oeil, jusqu’à ce que vos bras se retrouvent en V au-dessus de votre tête.
Conservez cette position pendant que vous suspendez votre souffle…
Et à l’expiration, fléchissez les genoux et vos mains reviennent devant votre hara.

Cette respiration expansive pratiquée quelques minutes quotidiennement, vous permettra de retrouver votre énergie.

Sylvie Morin – médecin

Suivez nous sur les réseaux sociaux

VOS COMMENTAIRES SONT LES BIENVENUS :

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *