Les hormones du bonheur !

Le bonheur, qui ne veut pas atteindre cet état de façon permanente ou au moins en partie? C’est bien un état d’être, ce n’est pas quelque chose d’extérieur à nous! Nous avons toutes et tous la possibilité de le créer à partir de nous. Pourtant, il arrive pour un ensemble de circonstances personnelles à chacun, que le bonheur soit plus difficile à créer à partir de notre intérieur.

Il y a également des facteurs physiologiques qui influencent la capacité à atteindre le bonheur! Dopamine, ocytocine, sérotonine, endorphine… ces quatre substances chimiques endogènes (produites par l’organisme) jouent un rôle clé dans l’atteinte du 7e ciel!

Des carences liées au stress, tension nerveuse et anxiété constituent les gros brûleurs de nos hormones du bonheur.  Bonne nouvelle! Nous avons le pouvoir de remédier à cela!

Dans l’accompagnement en herboristerie, bien qu’il existe des plantes médicinales spécifiques à la stimulation de certaines de ces hormones, les meilleurs remèdes efficaces et naturels touchent les fondements de la Santé, ces habitudes de vie qui favorisent l’équilibre physique, émotionnel et mental.  En voici les grands principes :

  • Boire de l’eau en quantité suffisante et adopter une alimentation saine et équilibrée
  • Apprendre à se reposer et se ressourcer
  • Favoriser un sommeil réparateur
  • Apprendre à gérer son stress
  • Inclure du mouvement et de l’exercice physique au quotidien
  • Apprendre à bien respirer
  • S’exposer au soleil et être en contact direct avec la nature

Voici en un bref résumé, le rôle des hormones du bonheur :

Dopamine : plaisir et action
Sa production est directement reliée au mécanisme de récompense. Première substance à être utilisée en cas de réaction au stress, la dopamine peut vite venir à manquer. Un faible niveau de dopamine se retrouve chez les personnes ayant une tendance à la procrastination ou à manquer d’enthousiasme.

La sécrétion de dopamine est provoquée par des situations évaluées comme agréables par notre cerveau et génère un sentiment de plaisir (ce que l’on ressent lorsqu’on mange un morceau de chocolat ou qu’on gagne à un jeu, par exemple).

La dopamine est également déclenchée par des actes de générosité ou de bonté.

Endorphine : bien-être
Cette hormone produite par le système nerveux central, provoque un sentiment de calme, de bien-être voire d’euphorie, tout en réduisant le stress et l’anxiété. Elle a également un puissant effet antidouleur.

Elle est bien connue des sportifs : elle est sécrétée lors d’un effort physique de type cardio de durée de 30 minutes et plus.

Elle l’est aussi lors d’une excitation intense ou en présence de douleur intense.  Dans ce dernier cas, certains comparent son effet à celui de la morphine.

Ocytocine : l’hormone sociale

L’ocytocine joue un rôle clé dans nos relations sociales. Cette hormone, généralement associée à l’hormone de l’amour, est sécrétée lors du bon temps passé avec nos proches, lorsque l’on reçoit des compliments, dans nos manifestations de gentillesse à l’égard des autres, mais aussi pendant la grossesse et l’accouchement.

Sérotonine : régulateur de notre humeur

La sérotonine est produite lorsque nous nous sentons reconnus à notre juste valeur, lorsque notre estime de nous-même est bonne. Elle nous fait sentir serein et optimiste alors qu’un manque de sérotonine favorise irritabilité et impulsivité. Ce neurotransmetteur est l’antidépresseur naturel par excellence.
Plantes médicinales : Plusieurs plantes sont reconnues pour stimuler la production de sérotonine, la plus connue : Millepertuis (Hypericum perforatum).

On retrouve aussi des extraits de graines d’une plante africaine, Griffonia (Griffonia simplicifolia) standardisés en 5-HTP sous forme de gélules (un précurseur de la sérotonine – le 5-htp (5 hydroxy-tryptophane).

À noter que ces plantes peuvent avoir des interactions médicinales avec plusieurs médicaments. L’automédication n’est pas suggérée.

Pratiquer une activité physique régulière, s’exposer à la lumière du jour, pratiquer les pensées positives chaque matin, la marche en nature, la méditation, recevoir des câlins et un toucher bénéfique (massages thérapeutiques par exemple, caresses), être entouré par des gens que nous aimons et qui nous aiment, pratiquer une spiritualité inspirante pour soi, les odeurs plaisantes, écouter de la musique que l’on aime, etc., sont tous des exemples de fondements de la Santé qui stimulent la production de nos hormones du bonheur et nous inspirent à créer le bonheur en nous!

« Le bonheur est un état d’esprit pouvant devenir un esprit d’état. »

Josiane Coeijmans, Poétesse, Écrivaine, Parolière, Belgique, 1966

Marie Tranquille, Herboriste, Énergéticienne et Massothérapeute

Suivez nous sur les réseaux sociaux

VOS COMMENTAIRES SONT LES BIENVENUS :

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *