Toutes les chroniques de Éloïse Bénard

Accompagner la vie

Accompagner la vie
Accompagner la vie c’est d’abord et avant tout ressentir la vie qui pulse au cœur de moi-même. Je prends le temps de sentir les battements de mon cœur à mon réveil. C’est lui qui donne le rythme, qui bat la mesure. Il se fait chef d’orchestre. Il invite, par le sang et sa musicalité, l’animation, la réanimation de mes organes, mes glandes, mes muscles, mes cellules.
Accompagner la vie c’est m’étirer comme le chat à son réveil pour faire palpiter le vivant partout dans mon corps. Entrer dans le mouvement pour réveiller mes cellules. C’est prendre conscience de ma respiration et, par le souffle, ravitailler ma vitalité, ma présence et ma puissance.

Ensemble pour offrir

Être frappé par la maladie. Entendre le médecin poser un diagnostic percutant qui bouscule et conduit vers un anéantissement temporaire. Une détresse, un déni, une peine, une colère, tout y passe. Un choc! Un défi!
En parler autour de soi est primordial car nous offrons l’opportunité aux autres d’être là, présents, dans la bienveillance pour nous supporter même à distance. Il y a tant de témoignages de personnes qui mentionnent avoir ressenti les pensées positives et l’amour d’un groupe de gens, de la famille ou d’amis éloignés.

Permettre le renouveau Tel l’arbre se détachant de sa feuille, lâcher-prise!

Permettre le renouveau
Tel l’arbre se détachant de sa feuille, lâcher-prise!

L’automne bientôt à nos portes. La nature continue de nous offrir ses splendeurs. Elle est une enseignante exceptionnelle. Elle nous apprend le rythme juste. Avec le printemps, elle nous guide à l’éveil et lorsqu’elle glisse doucement vers l’été elle anime la vie de son feu créateur. Et, que dire de l’automne. Le temps de la récolte. Là où la terre nous offre la nourriture en abondance. Et bientôt, elle devra laisser aller, lâcher-prise pour entrer en mode régénérescence pour mieux naître au renouveau par la suite!